Tous les articles par Mairie de Gilles

Une Maison départementale de l’Autonomie (MDA) en Eure et Loir

 

A compter du 1er octobre 2016, la Maison Départementale de l’Autonomie (MDA) regroupe sous une même entité les services dédiés aux personnes âgées et personnes handicapées de la MDPH et du Conseil départemental. La MDA  se veut  un guichet unique pour les personnes en situation de perte d’autonomie liée à l’âge ou au handicap en mutualisation des moyens humains et matériels et des dispositifs d’accueil, de conseil et d’orientation, d’instruction des demandes et d’évaluation de la perte d’autonomie et des besoins de compensation.

La MDA d’Eure-et-Loir s’adresse :

  • aux enfants handicapés;
  • aux adultes handicapés;
  • aux personnes âgées;
  • à l’entourage des personnes fragilisées;
  • aux professionnels : services et établissements médico-sociaux ou sanitaires, services tutélaires, professionnels de santé, collectivités locales, associations…

La MDA a vocation à apporter le même service au bénéfice de l’ensemble des personnes requérant une aide à l’autonomie quel que soit leur âge, l’origine et la nature de leur handicap.

 
Un numéro unique : 02 37 33 46 46
Une adresse unique où adresser vos demandes et dossiers ou encore vos courriers (attention pas d’accueil à cette adresse) :
57 bis rue du Docteur Maunoury 28000 CHARTRES
4 MDA de territoires au plus près de chez vous à Chartres, Dreux, Châteaudun et Nogent-le-Rotrou

Les missions générales

La MDA assure de nombreuses missions au bénéfice des personnes handicapées et âgées :
  • l’accueil, l’information et le conseil ;
  • l’évaluation médico-sociale individualisée ;
  • l’aide à la formulation du projet de vie ;
  • l’accompagnement de sa réalisation : maintien à domicile, accueil en établissement, orientation professionnelle des personnes handicapées, scolarisation d’un enfant handicapé, accueil familial adultes handicapés et âgés, le transport adapté des élèves accompagnés, etc.
  • la mise en œuvre de prestations d’aide financières : Allocation personnalisée d’autonomie (APA), Aide sociale à l’hébergement des personnes âgées et handicapées, Prestation de compensation du handicap (PCH), Allocation adultes handicapés (AAH), Allocation d’éducation de l’enfant handicapé (AEEH), etc.
  • l’aide et le soutien aux aidants familiaux ;
  • des actions de prévention et réunions d’informations sur le « Bien-vieillir en Eure-et-Loir » (parcours santé, conférence Alzheimer, semaine bleue…) ;
  • la gestion du transport scolaire des enfants handicapés (à compter du 1er janvier 2017).

Vous trouverez toutes les infos utiles en suivant ce lien

Fête du Village et de la Musique 2016 : quelques photos… en attendant les vôtres !

 

Tir à l’arc, parkour (acrobatie), jeux de palets, fresque d’art éphémère,  habileté footballistique,  tennis de table avec un robot, slalom en trottinette,  tir à la carabine à air comprimé, jeux d’adresse et de kermesse, balade en calèche, champ de bataille pour Nerfs, exposition de photos de Gilles, démonstration Vo Vietnam, Fête de la Musique avec au programme rock, blues, variété, ainsi que la chorale SOPALTEBA tel était le programme riche et festif de cette journée de Fête du Village et de la Musique !

Quelques photos viennent de nous parvenir, si vous en avez d’autres, n’hésitez pas à nous les faire parvenir (par mail à evelynemascret@gmail.com)

(cliquez sur la première image pour afficher en plein écran)

14 juillet 2016 à Gilles : quelques photos… en attendant les vôtres !

 

Météo acceptable.
Ambiance conviviale et chaleureuse.
Collation copieuse et variée.
Musique appréciée .
Danses effrénées.
Feu d’artifice éclatant.
Participants et organisateurs contents.

Merci à tous et à l’année prochaine.
Bonnes volontés recherchées.

(cliquez sur la première photo pour faire défiler en plein écran)

…et si vous avez d’autres photos de cette belle soirée, on les attend pour les ajouter à l’album ! (à envoyer à evelynemascret@gmail.com)

Les journées du Patrimoine à Gilles : les photos !

 

Malgré la pluie, ils ont suivi le conteur tout au long des rues, des ruelles et des chemins de Gilles. Car si la pluie ne tombait pas au moment du départ, elle s’est bien rattrapée par la suite…!

Stoïques, ils sont restés « Tout ouïe ! comme des poissons dans l’eau » (cf Dominique Teixido)

Ils étaient une petite quarantaine à participer à l’animation des Journées du Patrimoine à Gilles. Mais le conteur était si envoûtant que la plupart des participants  ont suivi jusqu’au bout la

Promenade contée
sur les chemins, sentes et ruelles de Gilles
le 17 septembre

Deux associations gilloises, Gilles à tous vents par l’intermédiaire de son atelier d’écriture Ecrire à tous vents, et l’association Reg’Art, avaient décidé de s’unir  pour animer les Journées du Patrimoine dans notre village le 17 septembre.

Le conteur bien connu Maurice Cayzac a accepté de nous guider à la découverte des chemins du village grâce à la conception d’un parcours conté.

A partir de la place de l’église, les promeneurs dûment chaussés et équipés de parapluies et d’imperméables ont cheminé jusqu’à la sente de la justice, la rue Mouillée (qui ce jour-là portait bien son nom), la ruelle du Péage et la ruelle à la Bête, avant de revenir s’hydrater à l’intérieur après l’avoir tant été à l’extérieur.

à chacun des arrêts, le conteur nous a régalés de petites histoires écrites à partir des travaux de l’atelier d’écriture « Ecrire à tous vents ».

 

 

Le 18 septembre deux visites guidées de l’église

ont été assurées
par Isabelle Toris, de l’association Reg’Art

 

 

Et si vous n’avez jamais eu le privilège d’écouter Isabelle vous parler de l’église de Gilles, ne ratez pas les prochaines occasions : architecture, Histoire, art, anecdotes, religion, mécénats…  elle est passionnante, et on ne voit pas passer les 2 heures de la visite.

Et puis… mieux connaître le village l’où on habite, c’est intéressant, non ?

Malgré la pluie, ils ont suivi le conteur au long des rues, ruelles et chemins de Gilles

 

Si la pluie ne tombait pas au moment du départ, elle s’est bien rattrapée par la suite…!  Ils étaient une petite quarantaine à participer à l’animation des Journées du Patrimoine à Gilles. Mais le conteur était si envoûtant que la plupart des participants  ont suivi jusqu’au bout la

Promenade contée
sur les chemins, sentes et ruelles de Gilles
le 17 septembre

quadriconteur1
Maurice Cayzac, le Quadriconteur

Deux associations gilloises, Gilles à tous vents par l’intermédiaire de son atelier d’écriture Ecrire à tous vents, et l’association Reg’Art, avaient décidé de s’unir  pour animer les Journées du Patrimoine dans notre village le 17 septembre.

Le conteur bien connu Maurice Cayzac a accepté de nous guider à la découverte des chemins du village grâce à la conception d’un parcours conté.

A partir de la place de l’église, les promeneurs dûment chaussés et équipés de parapluies et d’imperméables ont cheminé jusqu’à la sente de la justice, la rue Mouillée (qui ce jour-là portait bien son nom), la ruelle du Péage et la ruelle à la Bête, avant de revenir s’hydrater à l’intérieur après l’avoir tant été à l’extérieur.

à chacun des arrêts, le conteur nous a régalés de petites histoires écrites à partir des travaux de l’atelier d’écriture « Ecrire à tous vents ».

 

Le 18 septembre deux visites guidées de l’église

L'église, depuis la rue de la Correspondance
L’église, depuis la rue de la Correspondance

ont été assurées
par Isabelle Toris, de l’association Reg’Art

 

Et si vous n’avez jamais eu le privilège d’écouter Isabelle vous parler de l’église de Gilles, ne ratez pas les prochaines occasions : architecture, Histoire, art, anecdotes, religion, mécénats…  elle est passionnante, et on ne voit pas passer les 2 heures de la visite.

Et puis… mieux connaître le village l’où on habite, c’est intéressant, non ?

Cyclo-théâtre du 10 septembre, une journée magnifique

 

Ils étaient une petite trentaine de cyclistes, chevronnés ou tout simplement amateurs, à participer à la randonnée cyclo-théâtrale menée par le comédien Jean-Paul Audrain, et organisée par Gilles à tous vents.

Ils ont pédalé dans une bonne humeur contagieuse, parcouru avec bonheur une trentaine de kilomètres sans difficulté (ce sont eux qui le disent !), sous un soleil éclatant, encouragés par une petite brise rafraîchissante. Pour une fois, le vent, cet ennemi redouté du cycliste, était avec eux !

Quatre séquences théâtre au long du parcours ont apporté humour et légèreté (… et petit repos bienvenu…), où Jean-Paul nous a conté des histoires… de vélo, bien sûr, mêlant avec brio technique (personne n’oubliera sans doute que « plus la route monte, et plus le braquet doit être petit »), anecdotes vécues… ou pas (Ah, Albina, son délicieux petit accent américain et sa perplexité devant les subtilités de la carte du restaurant, Albert et sa recherche nocturne de clef de pédalier, le chien jaune surgi de nulle part, le chirurgien qui finit par s’asseoir sur le lit du cycliste accidenté pour regarder avec lui la  fin de l’étape du Tour, et l’opération peut bien attendre, l’aïoli, le Galibier, le Ventoux comme en état de grâce…), stars à vélos (« le blaireau », Anquetil, « Louis-Zonbobet »…) le tout raconté sur un vélo fixe juché sur une estrade, et même sur un home-trainer spécial vélo en équilibre instable… mais tenu avec panache !

Un pique-nique au Vieux Château de Guainville, avec apéritif bien mérité, a couronné cette promenade. Là, quelques Gillois non cyclistes nous ont rejoints, et c’était très bien.

Rouler ensemble, rire et applaudir à un spectacle de choix, déjeuner sur l’herbe ensemble… et apprendre à se connaître entre Gillois, le but était atteint.

Fléchage du parcours, voiture balai, matériel de réparation et de premier secours, transport de l’estrade et des vélos de scène, et sécurité assurée aux carrefours en gilets jaunes par les membres de l’association et des bénévoles, petit vin blanc offert à l’arrivée… merci à tous ceux qui ont unis leurs efforts pour œuvrer  à la réussite de ce projet.

Tous étaient enchantés, et il y a de la demande pour recommencer, sous cette forme ou une autre, l’année prochaine !

Pour voir les photos plein écran, commencez par cliquer sur la première, et suivez les flèches !

 

Randonnée cyclo-théâtre le 10 septembre, inscrivez-vous vite !

 

Encore une semaine, quelques giclées de burettes bien placées et quelques coups de pédales à donner pour être prêts !

Il est encore temps pour vous inscrire à la journée cyclo-théâtre du 10 septembre organisée par Gilles à tous vents.

Tous les renseignements se trouvent en suivant ce lien.

Nous attendons tous ceux qui aiment le vélo, de près ou même de loin, le parcours est adapté à tous, et on ne laisse personne en chemin, c’est promis !

 

Fête nationale le 13 juillet 2016 à Gilles

 

La Fête Nationale a rassemblé les Gillois  le 13 juillet 2016.

Il y avait du monde pour faire la fête ce soir-là. Il y avait un buffet campagnard gratuit, de la musique, un feu d’artifice, et le bal traditionnel. Et il n’a pas plu ! Les photos prouvent que l’ambiance était joyeuse.

Il y avait aussi le discours du maire pour rappeler ce que nous fêtions en ce jour, et les valeurs qui nous rassemblent. Ces valeurs qui  dès le lendemain, à Nice, seraient tragiquement mises à mal…

 

Discours du 14 juillet 2016
de M. Michel Malhappe, maire de Gilles

Bonsoir à toutes et à tous et merci d’être là pour fêter ensemble ce 14 juillet. Merci à toutes celles et ceux qui ont participé à la préparation de cette fête, affichage, montage du barnum, organisation du repas, musique, feu d’artifice. La commune est heureuse de vous offrir cette soirée.

14 juillet, fête nationale, fête de notre pays, fête de nos valeurs et de nos symboles qui font ou devraient faire le socle partagé par tous.
Réaffirmer la Liberté, l’Egalite et la Fraternité comme des acquis serait naïveté voire hypocrisie ou manipulation. Nos valeurs sont à conquérir et reconquérir à chaque instant et ne perdureront que si nous avons la volonté de les faire nôtres au quotidien.

Notre liberté est battue en brèche notamment par le terrorisme et ceux qui cherchent à y répondre politiquement mais peuvent aussi aller de ce fait à l’encontre des libertés fondamentales individuelles et collectives. Le chemin est étroit entre notre demande de protection et les restrictions de notre liberté. Le risque zéro n’existe pas, il nous faut apprendre à vivre avec la menace. La liberté assumée dans le respect des autres c’est justement ce que combattent tous les obscurantismes d’hier et d’aujourd’hui. Alors vive la Liberté.

Le principe d’égalité inscrit dans notre devise républicaine, s’entend essentiellement comme égalité devant la loi. À ce stade déjà La Fontaine dans les Animaux malades de la peste en doutait « Selon que vous serez puissant ou misérable, Les jugements de cour vous rendront blanc ou noir ». Je ne pense pas que les choses aient beaucoup changé aujourd’hui. Et que vaut une égalité devant la loi, déjà elle-même incertaine, face à l’accroissement des inégalités économiques? Comment une société peut tenir quand les inégalités
se creusent entre les plus riches et les plus pauvres. Comment le lien social, ciment du vivre ensemble, peut résister quand 1% de la population la plus riche se partage 20% du revenu national et 25% de la richesse du pays? Alors, oui, la réduction des inégalités doit être l’objectif de n’importe quel gouvernement pour la survie d’une société démocratique.

Reste la fraternité, il n’est pas besoin de longs développements pour décrire tout ce que nous voyons ou entendons chaque jour, guerres, attentats aveugles, crimes etc…
Les valeurs qui fondent notre nation sont mises à mal et la fête nationale du 14 juillet est l’occasion de les réaffirmer. Nous avons tous, élus et citoyens, un devoir de vigilance et de responsabilité pour défendre ce pacte républicain et promouvoir ce qui nous unit plus que ce qui nous divise. Ne tombons pas dans le pessimisme et l’inquiétude mais sachons nous mobiliser pour défendre notre pays et nos valeurs.

Au niveau de notre village, votre équipe municipale défend un juste équilibre entre liberté individuelle et intérêt collectif, que ce soit en termes d’aménagement de notre territoire ou en matière de sécurité (vitesse et stationnement des véhicules, respect des horaires pour tonte et bricolage).
Notre volonté de réduction des inégalités s’exprime entre autres dans deux domaines :
– le principe d’une mutuelle santé communale qui a été voté par votre Conseil municipal
– en matière d’impôts locaux nous privilégions la justesse des bases d’imposition plutôt que la hausse des taux.

Pour renforcer le lien social dans notre commune et permettre aux Gillois de se retrouver, votre Conseil municipal a voté l’achat des murs de l’Auberge et des travaux de remise en état pour en faire un lieu multiservices (restauration, épicerie avec si possible produits locaux, salle de réunion et gites ruraux). Enfin n’oublions pas la fête du village, la galette de début d’année, les animations autour du patrimoine et le 14 juillet. Voilà pour la fraternité et la joie d’être ensemble.

Chers concitoyens et concitoyennes, c’est notre manière en tant qu’élus de faire vivre au quotidien dans notre village les valeurs de la République, de Liberté, d’Égalité et de Fraternité. Je vous remercie du fond du coeur de votre présence nombreuse ce soir pour partager ce moment de fierté nationale et de fraternité.

Place à la fête et Vive la République, vive la France et vive Gilles.

 

Récupération gratuite d’essaims d’abeilles

 

Un essaim d’abeilles est inoffensif si l’on ne s’approche pas trop de lui. N’essayez surtout pas de le faire fuir.

L’idéal est de le faire récupérer le jour même de son arrivée.
Ce service, entièrement gratuit, vous est proposé par :

Matthieu Massuard
06 60 98 25 65
Rouvres

Attention, il ne récupère pas les essaims installés dans les cheminées.

Un transformateur comme élément du décor urbain

 

 

Un transformateur EDF, c’est utile, mais ce n’est pas spécialement beau dans le paysage urbain. La mairie de Gilles, désireuse de préserver un environnement de qualité, a cherché et trouvé une solution en établissant une convention de partenariat avec ERDF Eure-et-Loir, qui, de son côté, souhaite de s’inscrire comme un acteur incontournable du développement du tissu local et social, en soutenant des actions et des initiatives en faveur de l’amélioration du cadre de vie.

C’est pour cette raison que la commune de GILLES, le SIRP de la Région du MESNIL-SIMON et ERDF ont signé un accord dans le cadre d’une opération d’embellissement du poste de transformation d’électricité qui se trouve rue de Bréval.

La signature a eu lieu le mardi 31 mai 2016 à 14h00  en la Mairie de Gilles, en présence de Monsieur Michel MALHAPPE, Maire de GILLES, Madame Jocelyne POUSSARD, Présidente du SIRP de la Région du Mesnil-Simon, et de Monsieur Bruno VAN LANDEGHEM, Directeur Territorial d’ERDF en Eure-et-Loir.

IMG_3038
Signature de la convention de partenariat

 Souhaitant en faire un événement artistique, la commune de Gilles a eu l’idée d’y associer les élèves d’une classe de son école maternelle et un artiste Gillois, Franck Maës.

dessins transfo de Gilles-1dessins transfo de Gilles-2

Les enfants peindront sur deux faces du poste de transformation « Gilles » une peinture sur la base de divers motifs conçus et réalisés par l’artiste.

La réalisation est prévue au printemps 2017.

ERDF en Eure-et-Loir s’associe pleinement à ce projet, en prenant à sa charge les frais des matériels nécessaires à cette réalisation.

Ce partenariat contribue ainsi, non seulement à l’amélioration de l’environnement, mais également à fédérer les élèves autour d’un projet original, utile pour la collectivité et très intéressant du point de vue pédagogique.